Quel avenir pour la vape avec la prochaine TPD ?

Avec une volonté d’aider les fumeurs à réduire leur consommation de tabac dans l’objectif d’arrêter de fumer, la cigarette électronique entre dans le cadre de la lutte antitabac. Toutefois, de nouvelles mesures pourraient être prises dans les mois à venir par la TPD (Tobacco Products Directive), ou Directive des produits du tabac, concernant les règles qui encadrent la vente d’e-liquides aux saveurs gourmandes et fruitées. À l’issue du renforcement de la législation de la vente de cigarettes électroniques, nous avons souhaité réagir et vous partager notre avis sur l’utilisation de la vape.

Un durcissement des règles concernant la cigarette électronique par la TPD

Si vous êtes un consommateur de la vape et des e-liquides gourmands et fruitées proposés sur le marché, il est important que vous sachiez que l’OMS a récemment annoncé qu’elle prendrait quelques mesures afin de limiter l’usage de la cigarette électronique. Pour commencer, les arômes des e-liquides pourraient être interdits dans le commerce et les pods jetables pourraient également voir leur prix doublé en vue d’empêcher les jeunes de fumer. Le Flavor Ban, ou l’interdiction des arômes, tendrait à interdire la commercialisation des saveurs gourmandes, fruitées et mentholées qui inciteraient les consommateurs à vapoter, soit à consommer du tabac.

A découvrir également : C’est quoi une voiture manuelle ?

D’après certaines personnes de la sphère politique, les pods jetables ouvriraient la voie de la vape aux jeunes fumeurs ou non-fumeurs. Dans cette optique, le coût des puffs pourrait connaître une augmentation considérable afin de dissuader les consommateurs d’acquérir ce type de produits. De plus, l’OMS participera à la Cop 10 de la Convention-Cadre pour la Lutte Antitabac (CCLAT), se tenant entre le 20 et le 25 novembre 2023 à Panama, en vue de proposer différentes mesures contre la vape.

Le lancement d’une consultation par la Commission européenne

Depuis le 21 février 2023, les consommateurs, les représentants des autorités publiques nationales, les experts scientifiques ainsi que les établissements de recherche peuvent répondre à un questionnaire concernant la lutte antitabac. Jusqu’au 16 mai 2023, nombre de personnes ont alors la possibilité de donner leur avis sur les potentielles mesures qui seront prises à propos de la vente de la cigarette électronique et de ses e-liquides. Pour justifier les nouvelles mesures sur la commercialisation de la vape, la Commission européenne s’appuiera sur des études relatives à la lutte contre la consommation du tabac.

A lire également : Les différents modèles de véhicules électriques

La sphère politique en faveur de la vape

Bien que certains hommes et femmes politiques souhaitent voir un durcissement des mesures concernant la commercialisation de la vape, d’autres ont toutefois peu de connaissance des effets de la vape sur la santé. En 2021, EcigIntelligence et TobaccoIntelligence ont créé un sondage sur la vape et les produits composés de nicotine. Cette étude a révélé que les eurodéputés ayant quelques connaissances sur ce produit considéraient qu’il était plus sûr pour la santé que le tabagisme et qu’il pouvait aider les fumeurs à réduire leur consommation de tabac.

Pourquoi nous pensons que la vape aide à réduire sa consommation de tabac ?

Différentes études ont, en effet, montré que le vapotage était soutenu par certains scientifiques qui voient cette prateique comme un moyen efficace d’inciter les fumeurs à réduire leur consommation de tabac puis, à cesser de fumer. Effectivement, la cigarette électronique offrirait entre 1,78 et 7 fois plus de chances aux fumeurs de dire adieu à leur addiction grâce à l’utilisation de la vape. Avant d’acquérir une cigarette électronique, nombre de fumeurs se tournent vers un pod jetable puisque celui-ci est disponible à un prix relativement abordable. En augmentant le coût d’une puff de 8 à 20 euros, les consommateurs seront alors moins susceptibles de réduire leur consommation de tabac, ce qui pourra également contraindre les jeunes à découvrir directement le vapotage au détriment de la puff.