Quels sont les critères pour passer le contrôle technique ?

Faire passer le contrôle technique à sa voiture est obligatoire pour tout propriétaire de véhicule terrestre à moteur. Cette inspection offre de nombreux avantages notamment en termes de sécurité. Elle est généralement réalisée par un professionnel qualifié. Cependant, certains critères essentiels sont à prendre en compte pour passer le contrôle technique. Découvrez-les dans cet article.

Qu’est-ce que le contrôle technique ?

Le contrôle technique est un examen nécessaire pour tous véhicules terrestres à moteur. Son objectif est de maintenir et d’améliorer la sécurité routière en vérifiant l’état technique de la voiture. En France, la gestion des contrôles techniques est assurée par le service Contrôle Technique de France (CTF). Il s’agit d’une filiale du groupe VINCI Autoroutes.

A lire aussi : Obtenir un permis de conduire international : les étapes à suivre

Lors du contrôle technique, une série de tests est réalisée pour vérifier le bon état de différents composants du véhicule. L’objectif de ces tests est de s’assurer que le véhicule est conforme aux standards de sécurité et aux normes environnementales. Par ailleurs, la loi exige que les véhicules passent au contrôle technique à des intervalles de temps prédéfinis.

Les critères d’examen pour le contrôle technique

contrôle technique

A lire en complément : Les étapes incontournables pour acheter une voiture d'occasion : guide complet des démarches administratives

Pour passer le contrôle technique, un certain nombre de critères sont pris en compte. Ceux-ci permettent de déterminer si un véhicule est en bon état pour rouler sur la route. Voici les principaux critères considérés :

État de la carrosserie 

Le système de sécurité du véhicule est contrôlé pour s’assurer qu’il est en bon état et respecte les normes relatives à la sécurité passive. L’état de la carrosserie est également vérifié pour détecter des imperfections telles que des bosses, des fissures, des rouilles, etc.

Systèmes d’éclairage et de signalisation 

Les systèmes d’éclairage et de signalisation sont inspectés pour s’assurer de leur bon fonctionnement. Ceux-ci incluent les phares, les clignotants, les feux de stop, les feux de route et les feux de recul.

Systèmes de freinage et direction 

L’état des systèmes de freinage et direction est aussi contrôlé pour voir s’ils sont en bon état et conformes aux normes en vigueur.

Systèmes de suspension et de direction 

Le contrôle technique porte également sur les systèmes de suspension et de direction. Ils sont inspectés pour s’assurer qu’ils fonctionnent correctement et répondent aux normes en vigueur. Aussi, la vérification des pneus est importante pour s’assurer de leur bon état et leur conformité aux normes de sécurité.

Systèmes moteur et émission avérés 

Les systèmes moteur et émission sont inspectés pour s’assurer qu’ils sont en conformité avec les normes en vigueur. Il est aussi essentiel de vérifier le bruit et les émissions de gaz pour s’assurer qu’ils ne sont pas trop élevés.

Qu’arrive-t-il si je ne passe pas le contrôle technique ?

Si vous manquez de passer le contrôle technique, l’immatriculation du véhicule ne sera pas possible. De plus, vous ne pouvez pas le conduire sur la route. L’utilisation d’une voiture non conforme est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 450 €.

Conseils pour réussir le contrôle technique

Une bonne préparation est requise pour réussir le contrôle technique. Il est important d’inspecter les différents systèmes et composants du véhicule et les réparer si nécessaire. Le maintien de l’auto en bon état est aussi essentiel. Assurez-vous qu’elle ne produit pas trop de bruit et ne dégage pas trop de gaz d’échappement.

En outre, la vérification de tous les documents du véhicule est nécessaire avant de passer le contrôle technique. Assurez-vous que celui-ci est bien immatriculé et que les documents liés à l’assurance et à l’entretien sont à jour. Ainsi, vous gagnerez du temps et éviterez le stress associé au contrôle technique.

 

Les nouveautés à savoir sur le contrôle technique en 2021

Les normes du contrôle technique automobile sont en constante évolution, et 2021 ne fait pas exception. Voici quelques nouveautés à prendre en compte pour passer le contrôle technique cette année.

Tout d’abord, il y a eu une modification des critères de l’examen de pollution : les véhicules diesel doivent désormais émettre moins de particules fines, tandis que les voitures à essence doivent avoir un taux d’émission plus faible. La vérification des systèmes anti-pollution a aussi été renforcée, avec la mise en place de tests plus rigoureux.

Un autre changement concerne l’inspection des pneus. Les nouvelles exigences stipulent qu’il faut prendre en compte leur charge et leur indice de vitesse. Cette mesure permettra aux agents du contrôle technique d’évaluer plus efficacement l’état des pneumatiques.

Depuis le début de 2021, toutes les voitures équipées d’un système ADAS (Advanced Driver Assistance System) • comme la reconnaissance automatique des panneaux ou encore l’aide au maintien dans la voie • devront être testées par ces dispositifs lors du contrôle technique. Ce test doit garantir que ces aides à la conduite fonctionnent correctement et sont en état opérationnel.

Avant de vous rendre au centre du contrôle technique cette année, assurez-vous bien sûr que votre voiture soit parfaitement entretenue et prête à affronter ce moment crucial, mais aussi tenez compte de ces nouveautés qui ont été mises en place cette année.

Les différences entre le contrôle technique pour les voitures neuves et d’occasion

Pensez à bien savoir qu’il existe des différences entre le contrôle technique pour les voitures neuves et d’occasion. Les deux types de véhicules doivent passer l’examen, mais il y a quelques nuances à prendre en compte.

Pour les voitures neuves, la première inspection doit être effectuée quatre ans après leur immatriculation, puis tous les deux ans par la suite, comme pour tous les autres véhicules. Mais lors du premier contrôle technique, il n’y aura pas de réparations à réaliser si des défauts sont identifiés.

En revanche, lorsque vous possédez une voiture d’occasion, cela peut s’avérer plus complexe car elle a déjà été utilisée sur la route pendant un certain temps avant d’être achetée. C’est pourquoi le premier examen doit avoir lieu dans les six mois suivant son acquisition, et ensuite tous les deux ans.

Le coût du contrôle technique automobile dépendra aussi du type de voiture que vous avez acheté : neuve ou d’occasion. Effectivement, pour une voiture neuve sous garantie constructeur encore couverte par cette dernière (2-3 premières années), le prix sera moins élevé que celui facturé aux propriétaires de voitures d’occasion qui devront payer davantage étant donné l’état général du véhicule concerné.

Qu’il s’agisse d’une voiture neuve ou d’occasion, veillez à bien préparer votre auto avant l’examen annuel afin de maximiser vos chances de réussite. Avec ces informations essentielles en tête sur la façon dont le contrôle technique automobile diffère selon le type de voiture que vous possédez, vous êtes maintenant mieux armé pour passer l’examen avec succès.

Les étapes à suivre avant de passer le contrôle technique

Le contrôle technique automobile est un examen qui permet de s’assurer que votre véhicule est en bon état et ne présente aucun risque pour la sécurité routière. Vous devez passer l’examen annuel. Voici les étapes à suivre :

Vous devez vérifier l’état général de votre voiture. Cela inclut notamment les pneus (pression, usure), le freinage, l’éclairage (feux avant et arrière, clignotants), la carrosserie (présence ou non de bosses) ainsi que les différents niveaux : huile moteur, liquide de refroidissement.

Afin d’éviter toute déconvenue lors du passage du contrôle technique automobile, il peut être judicieux de procéder à une vidange préalablement à l’examen. Cette action permettra notamment d’améliorer le rendement moteur et diminuera considérablement la pollution engendrée.

Lorsque vous avez identifié des problèmes mineurs tels qu’un phare cassé ou une ceinture mal fixée par exemple, n’hésitez pas à faire appel aux services d’un garagiste pour réaliser toutes ces petites réparations afin d’augmenter vos chances de réussite au moment du contrôle technique.

Assurez-vous que le certificat d’immatriculation est en règle, que l’assurance correspond bien à votre véhicule et vérifiez aussi tous les autres documents obligatoires tels que la carte grise et la vignette Crit’Air qui correspond aux normes environnementales de votre voiture.

Afin de vous assurer que tout est en ordre avant l’examen, il peut être judicieux de réaliser un pré-contrôle technique. Dans cette optique, faites appel à un garagiste pour qu’il effectue une inspection complète de votre véhicule. Cette étape permettra notamment d’éviter toute mauvaise surprise lors du passage final du contrôle technique automobile.

En suivant ces différentes étapes, vous serez parfaitement prêt pour passer le contrôle technique. Cela vous permettra ainsi d’éviter toute embrouille avec les forces de l’ordre lors des prochains mois sur les routes françaises.

Les erreurs à éviter lors du contrôle technique

Le contrôle technique automobile est une étape obligatoire pour tous les propriétaires de véhicules. Il peut être facile de commettre des erreurs qui peuvent entraîner un échec au moment de l’examen. Voici quelques-unes des erreurs à éviter lors du contrôle technique.

L’une des principales erreurs que vous pouvez faire avant le contrôle technique est de ne pas effectuer d’entretien préalable sur votre voiture. Si vous n’avez pas vérifié certains éléments tels que la pression des pneus ou l’éclairage, cela pourrait conduire à un résultat non satisfaisant lors du test.

Pensez à bien tenir compte des rappels constructeurs si vous souhaitez passer avec succès votre examen annuel. Effectivement, si certaines pièces ont été rappelées par le fabricant en raison d’un défaut potentiellement dangereux, pensez à bien vous conformer aux consignes afin d’éviter toute mauvaise surprise.

Au moment du contrôle technique automobile, chaque petit détail compte et cela comprend notamment tout ce qui touche aux aspects extérieurs et intérieurs du véhicule : rétroviseur abîmé ou mal positionné, avertisseur sonore fonctionnant mal… Ces petits problèmes peuvent sembler insignifiants mais ils pourraient affecter considérablement vos chances de réussite à l’examen final.

Si vous attendez jusqu’à la dernière minute pour prendre rendez-vous auprès d’un centre agréé, sachez qu’il y aura probablement une forte demande et vous risquez d’avoir du mal à trouver un créneau horaire qui vous convient. Il est donc recommandé de planifier votre rendez-vous plusieurs semaines avant la date de l’examen.

Avant le contrôle technique, pensez à bien réunir tous les documents nécessaires tels que la carte grise, le certificat d’immatriculation ou encore les justificatifs d’assurance. Si certains éléments manquent, cela pourrait entraîner des retards dans l’exécution des formalités administratives préalables au passage du test.

En évitant ces erreurs courantes lors du contrôle technique automobile, vous augmentez considérablement vos chances de réussite à l’examen final. Vous pouvez aussi opter pour un professionnel agréé afin qu’il puisse effectuer toutes les vérifications nécessaires en amont pour s’assurer que votre voiture soit prête à passer sans problèmes ce fameux examen annuel indispensable.