Peut-on rouler avec le voyant anti-pollution allumé ? Comprendre les risques et comment y remédier

Lorsque vous roulez en voiture, vous pouvez constater l’allumage de certains voyants sur le tableau de bord. Parmi ceux-ci, il y a le voyant anti-pollution. Il ne s’allume pas très souvent ou en permanence. Cependant, si cela arrive, vous devez nécessairement chercher la cause réelle de ce problème. Continuez la lecture de cet article pour en savoir plus.

Quelle est la signification du voyant anti-pollution ?

Sur les véhicules, le voyant anti-pollution à une couleur jaune. De même, il peut être identifié grâce à un pictogramme qui se présente sous la forme de l’effigie du moteur sur le tableau de bord. Sa particularité, c’est qu’il a un mode de fonctionnement très différent au voyant d’alerte d’huile ou au témoin de température du moteur.

A lire également : Comment choisir sa voiture en LLD ?

Il a trois modes d’allumage. En effet, le voyant anti-pollution peut demeurer allumer, clignoter, ou s’allumer en intermittence. À chaque fois que le voyant anti-pollution s’allume, cela vous apporte une signification bien précise. En général, lorsque vous remarquez l’allumage de ce système, cela vous indique qu’il y a un dysfonctionnement.

Ce problème peut être plus ou moins sérieux et se situer au niveau du système de gestion ou du moteur. Le voyant anti-pollution est contrôlé par un système qui réalise de façon indépendante le diagnostic de votre voiture. Il est régi par deux conventions internationales à savoir:

A découvrir également : Les modèles emblématiques de Porsche : de la 911 à la Carrera GT

  • le système EOBD (European On Board Diagnostic) ;
  • le système OBD.

Cependant, les pannes qui sont relatives à la gestion des moteurs sont à l’origine d’une combustion incomplète ou inadéquate du carburant. Du coup, ce phénomène n’aura aucun impact sur l’émission du gaz à effet de serre. C’est pour cette raison que le voyant anti-pollution a été adopté.

Quels sont les risques liés à l’allumage du voyant anti-pollution ?

Les voitures sont équipées de voyants anti-pollution pour des buts bien précis. Il s’agit en particulier de la réduction des émissions de gaz à effet de serre qui sont relatives au dysfonctionnement des moteurs. Ce n’est pas une pièce primordiale pour la mise en route de votre voiture.

C’est la raison pour laquelle vous pouvez rouler avec un voyant anti-pollution défaillant. Pourtant, cela peut provoquer des conséquences irréversibles sur votre véhicule. En effet, si vous ne détectez pas dans l’urgence ce problème, cela peut mettre en mal votre moteur et entraîner son arrêt définitif.

Du coup, votre véhicule risque de vous coûter très cher durant sa réparation ou de se terminer à la casse. Il est alors souvent conseillé de vous arrêter immédiatement et de vous rendre chez un garagiste le plus tôt possible afin que le problème ne devienne pas irréparable.

Comment remédier le problème d’allumage du voyant anti-pollution ?

L’allumage d’un système anti-pollution sur votre tableau de bord n’est pas toujours dépourvu de tout danger. Les conséquences pour votre véhicule peuvent être très désastreuses. Vous devez alors choisir un mécanicien professionnel pour effectuer un diagnostic pour votre voiture.

Cependant, si votre véhicule ne pèse pas plus de 3,5 T, mais à déjà plus de 4 ans, vous devez obligatoirement réaliser un contrôle technique. Cette procédure doit être effectuée chaque 2 ans si vous souhaitez maintenir votre voiture dans son état normal.

De plus, pour ne pas être recalé lors du contrôle technique, vous devez entreprendre une révision auprès d’un garagiste de confiance et agréé. Toutefois, cette option dépendra du garagiste que vous avez contacté.

Les conséquences environnementales de rouler avec le voyant anti-pollution allumé

Le voyant anti-pollution allumé sur le tableau de bord est un signal d’alarme pour votre véhicule, mais aussi pour l’environnement. En roulant avec ce voyant allumé, votre voiture émettra des gaz toxiques en grande quantité et contribuera à la pollution atmosphérique.

La quantité de CO2 (dioxyde de carbone) produite par une voiture est définie selon son taux d’émission polluant. Les voitures les plus polluantes ont un coefficient supérieur à 200 g/km tandis que les moins polluantes peuvent descendre jusqu’à 100 g/km.

Vous devez prendre conscience des effets néfastes environnementaux causés par les voitures qui circulent avec le voyant anti-pollution allumé. La pollution automobile a un impact direct sur la qualité de l’air respirable et peut causer divers problèmes tels que des maladies pulmonaires ou cardiovasculaires et même augmenter les risques de cancer.

En conséquence, vous devez être responsable non seulement vis-à-vis du fonctionnement et du contrôle technique régulier du véhicule, mais aussi en termes sociaux et environnementaux liés à cette question cruciale.

Les solutions pour prévenir l’allumage du voyant anti-pollution à l’avenir

Il existe plusieurs mesures que vous pouvez prendre pour prévenir l’allumage du voyant anti-pollution à l’avenir. La première est de veiller à une conduite plus écologique, en évitant les accélérations brutales et en maintenant une vitesse constante sur la route. Les experts recommandent aussi d’utiliser des carburants de qualité et d’éviter le ralenti prolongé qui peut affecter négativement votre moteur.

Vous devez maintenir régulièrement votre véhicule avec des contrôles techniques et un entretien courant qui peuvent prévenir les pannes ou dysfonctionnements dans le système moteur. Vous devez éviter les trajets courts autant que possible.

De nombreux conducteurs pensent qu’en retirant simplement le fusible dédié au voyant anti-pollution, ils résoudront leur problème temporairement. Toutefois, ceci constitue une solution provisoire qui ne doit pas être considérée comme une réponse définitive à la question. Retirer ce fusible pourrait causer davantage de problèmes s’il y a quelque chose qui ne va pas dans votre moteur.

Si le voyant anti-pollution s’allume encore après avoir effectué ces actions préventives, vous devez respecter les normes de la législation en vigueur concernant le contrôle technique régulier des véhicules, tout en adoptant une conduite écologique qui préserve la planète.

N’hésitez pas à consulter un professionnel dès que ce voyant s’allume pour éviter les conséquences néfastes que cela peut causer sur votre moteur et surtout sur l’écologie environnante.